BEPLa loi du 11 février 2005 permet d'inclure les élèves handicapés à l'école et plus largement d'adapter l'école à la diversité des élèves pour favoriser l'égalité des droits et des chances. L'enfant à BEP, établi par le rapport Warnock de 1981, réunit toutes les difficultés , avec ou sans handicap.

Cela concerne :

* les handicaps ( limitation d'activité en raison d'une altération physique, psychique ou sensoriel)
* les troubles spécifiques d'apprentissages ( Dys + les TDAH : Trouble de Déficit  de l'Attention / Hyperactivité).
* les situations sociales difficiles
* les primo arrivants
* les enfants du voyage
* les enfants malades
* les enfants intellectuellement précoces.

L'idée est de fournir des compensations (techniques, humaines, financières)  pour attendre les compétences attendues du socle commun.

En classe , il s'agit d'observer (faire des hypothèses), d'évaluer (ex: test Wisc pour le QI), de partager (concertation, psychologues...) et de proposer (différenciation, aide personnalisé et stage de remise à niveau, PPRE, RASED, PAP, PPS si MDPH et PAI si spécifique à la santé).

La formation a permis de partager des outils : Programme Makaton, catalogues , outils Hop'toys, catalogues Cultura, police conique ou en batons (Arial, Verdana), faire déplacer ou faire boire l'enfant TDAH régulièrement, des sites ideesash/  , les cartes mentales, les intelligences multiples, le numérique, en APC : Attentix, Lancelot et les peuples du savoir, etc.